Dépendante du bon état écologique du milieu marin et de l’accès à celui-ci, la pêche néo-aquitaine est une filière à la croisée des enjeux de planification maritime. Cette carte synthétise la diversification et la densification des usages dans le sud du golfe de Gascogne. Elle invite à se poser la question du partage du domaine maritime au regard des enjeux de préservation du milieu marin et du développement durable des activités économiques (existantes et émergentes).

En tant qu’acteurs historiques du milieu marin, les pêcheurs restent les premiers témoins des différentes pressions qu’ils subissent (changement climatique, productivité des milieux, pollutions terrestres, etc.). L’avenir de la pêche est ainsi fortement lié aux transformations du milieu et à la future organisation de l’espace maritime. Toute planification qui affectera la disponibilité ou l'accessibilité des ressources halieutiques aura donc un impact direct sur la pêche.

En chiffres :

A l’échelle de la façade Sud-Atlantique, la somme des zones actées et proposées dans le DMO SA pour la protection environnementale (AMP, EMV et ZPF) ainsi que pour le déploiement de l’éolien offshore représenterait au total une surface d’environ 35 600 km². Cette surface recouperait près de 62.5% des zones de pêche en Nouvelle-Aquitaine...

Visualisez la carte ici en meilleure définition.

 


  • Etiquettes :
  • usages